Lancement de « Dimanche à Rennes »
5 février 2016
3
Le dimanche 27 mars, un nouveau mouvement pour la culture et l’événementiel rennais sera impulsé avec le premier Dimanche à Rennes, projet porté par la Ville et piloté par les Tombées de la Nuit. La programmation est aujourd’hui annoncée.

Sylvie Robert et Claude Guinard, directeur du festival Les Tombées de la nuit, présentaient Dimanche à Rennes à la presse ce matin. Ils dévoilaient ainsi l’esprit qui anime le dispositif, la signature qui permettra de répérer visuellement les événements labellisés Dimanche à Rennes, ainsi que les premiers rendez-vous.

Comment est né le projet ?
C’est en juillet dernier, à l’occasion de la performance Dominoes programmée aux Tombées de la Nuit, que Nathalie Appéré avait annoncé la saison des dimanches. Claude Guinard et l’équipe des Tombées de la nuit étaient alors missionnés par la Ville de Rennes. Leur mission : penser une programmation événementielle pour dynamiser les dimanches rennais.

Les succès récents de Dominoes, qui a réuni 40 000 personnes sur un parcours de 2,3 km, et de l’opération Fous de danse initiée par le musée de la danse en mai 2015, ont nécessairement infusé du participatif aux projets à la réflexion de la Ville et des Tombées de la Nuit, sans les y restreindre pour autant.

Retour en tweets sur la conférence de presse

Quel est l’esprit de Dimanche à Rennes ?

En proposant Dimanche à Rennes, la Ville s’est donnée l’objectif d’offrir une programmation de qualité, associant tous ceux qui font bouger la ville –mouvement associatif, sportif et culturel, services et équipements- autour d’une même envie de rencontres et d’expériences communes.

Plutôt que la création d’un nouvel événement, il s’agit de valoriser les événements existants, en encourageant les expériences collectives. C’est dans cette perspective que l’équipe des Tombées de la nuit a été missionnée par la Ville de Rennes pour penser, programmer et coordonner le dispositif Dimanche à Rennes, à partir des événements préexistants et des initiatives historiques en les réunissant sous une bannière commune.

Dimanche à Rennes, c’est :

  • Un label destiné à des événements répondant à des critères précis (l’espace public, participatif, accessibilité, tous publics…)
  • des événements déjà existants le dimanche et répondant à l’esprit Dimanche à Rennes.
  • 10 à 12 rendez-vous proposés par les Tombés de la nuit, des temps forts, en coproduction ou en partenariat avec d’autres structures
  • des initiatives portées par d’autres structures rennaises.

Quels seront les premiers rendez-vous ?

Le premier rendez-vous a lieu le 27 mars avec The Color of Time de la Compagnie Artonik, présenté par les Tombées de la nuit. Créée il y a trois ans, cette proposition s’inspire du Holly, une fête traditionnelle très populaire en Inde. Elle est participative car elle nécessite de trouver entre 150 et 200 complices parmi les habitants dont des dealers de poudre (de couleur) qui devront écouler quelque 3000 sachets…

À découvrir également le 27 mars, Le Radeau utopique, ainsi que l’exposition exceptionnelle des Frères Bouroullec dans trois lieux rennais emblématiques. Du théâtre au hip-hop, en passant par la danse, les premiers événements sont annoncés jusqu’en juin.
Toute la programmation sera bientôt mise en ligne sur un site dédié.

3 comments

  1. […] Rennais puisse se saisir de la culture sous toutes ses formes nous allons, avec le lancement de la saison des Dimanches, faire un pas supplémentaire pour la rendre plus accessible, pour réinventer sa place dans le […]

  2. […] autour de moments festifs, gratuits, sur l’espace public. Dans 15 jours, avec le lancement de la Saison des dimanches, nous transformerons le centre-ville en un grand « Forum du Bien commun ». Ce […]

  3. […] proposant Dimanche à Rennes, rendez-vous dominical piloté par les Tombées de la nuit, la Ville s’est donnée l’objectif […]

Comments are closed.