Conseil Municipal
La jeunesse, une richesse pour notre ville
30 juin 2015
1

Déclaration de politique générale Jeunesse, 29 juin 2015. Prononcé par Sylvain le Moal lors du Conseil Municipal.

Ce soir mon collègue Glenn Jegou vous présentera l’opération Loisirs Vacances 2015 qui propose aux jeunes rennais des activités pendant les vacances d’été. Un dispositif qui complète une offre déjà large qui irrigue tous les quartiers de la ville.

À cette occasion, je tiens, au nom du groupe socialiste à revenir sur la politique jeunesse conduite par notre municipalité.

Aujourd’hui ¼ des rennais a entre 15 et 24 ans.

Nous avons besoin de leur énergie, de leurs initiatives, pour bouger, être une ville qui compte, une ville qui se renouvelle. Ce sont eux qui feront la ville de demain.

Nous avons formalisé nos actions et ambitions pour les 16 -25 ans dans un Pacte qui pose la jeunesse comme un élément central et transversal de nos politiques publiques.

Notre objectif est de nous inscrire dans une logique «d’aller vers», de «faire avec» les jeunes qui doivent être considérés comme de véritables acteurs au sein de la Ville. Nous entendons ainsi soutenir leurs initiatives, favoriser leur expression, et leur participation à la co-construction du vivre ensemble.

Cela se traduit pas la mise en œuvre de différents dispositifs en lien avec les acteurs jeunesses.

La Nuit des 4 jeudis est sans doute l’un des plus emblématique. Chaque semaine des évènements gratuits sont proposés aux jeunes comme alternative aux soirées alcoolisées. La priorité est donnée aux projets qu’ils portent directement, une manière de valoriser leur engagement au sein de la cité.

Pour développer et faire connaître l’esprit d’initiative aux moins de 25 ans, nous proposons avec le CRIJ un système de bourses via le Fonds Rennais d’Initiatives Jeunes. Il s’agit se soutenir des projets portés directement par les jeunes et qui touchent à tous les sujets, de la culture à l’environnement, du vivre ensemble à la solidarité internationale.

C’est dans cette dynamique d’ouverture à la prise de risque que nous avons encouragé les coopératives jeunesse de service qui ont été expérimentées depuis 2013 sur le quartier de Maurepas. Un dispositif qui figure parmi les lauréats de  la 3eme édition de la « France s’engage » . Une belle marque de reconnaissance pour ce projet d’éducation à l’entrepreneuriat coopératif

Ces quelques exemples illustrent notre volonté d’ouvrir la voie à l’autonomie des jeunes. Notre politique se veut globale et concerne autant les temps libres que l’emploi, le logement ou la formation.

Dans un monde qui peut rejeter, parfois brutalement, qui peut exclure, la cohésion sociale sur notre territoire est un défi auquel nous nous attachons à répondre au quotidien. Nous avons pris par le passé, des décisions fortes pour l’intégration des jeunes  que ce soit avec la gratuité sociale des transports ou avec la carte Sortir !

L’accès à l’autonomie financière est un enjeu de taille dans un contexte où le chômage de masse touche fortement les – de 25 ans. En tant qu’employeur nous mettons un point d’honneur à accueillir des emplois d’avenir mais aussi de nombreux apprentis et stagiaires issus de milieux diversifiés.

Nous portons également une attention particulière à ceux qui sont les plus éloignés de l’emploi. Ils doivent davantage bénéficier de nos investissements publics notamment par le renforcement des clauses sociales d’insertion. Cette question est au cœur des chantiers prioritaires que nous avons ouvert après le 11 janvier pour ressouder le pacte républicain.

Le Président de la République François Hollande a fait de la jeunesse une priorité ; Il s’est notamment engagé à renforcer le Service civique pour que chaque jeune qui le souhaite puisse en bénéficier. Notre collectivité va ainsi accueillir 50 volontaires dans les mois qui viennent avec pour maitre mot la réciprocité : cette expérience enrichira autant les volontaires que les volontaires enrichirons notre action publique.

Avec ses Universités, ses Grandes écoles, ses Instituts supérieurs, et ses 63 000 étudiants notre ville est la capitale étudiante de l’Ouest.

Notre rôle est de faire tout notre possible pour que les conditions dans lesquelles ils étudient soient les meilleures. C’est le sens que nous donnons au festival Tam-Tam qui est désormais un passage obligé pour tout nouvel arrivant.

Ici à Rennes, ville éducatrice, nous avons pour ambition de favoriser la réussite de tous les jeunes. Cela commence dès la plus tendre enfance avec un projet éducatif local ambitieux pour nos écoles et un soutien accru à l’éducation populaire.

Mes chers collègues, même si de multiples parcours cohabitent sous ce terme, la jeunesse, les jeunesses sont une chance pour la ville. Malgré un contexte financier difficile nous conservons les moyens de nos ambitions en sa faveur. Elle est notre avenir, et son avenir est l’affaire de tous.

1 comment

  1. […] l’intervention de Sylvain Le Moal sur la politique jeunesse: « La jeunesse, une richesse pour note Ville » Article […]

Comments are closed.