Conseil Municipal
Conseil municipal du 23 novembre 2020 en vidéos
8 février 2021
0

Face à la crise qui s’installe dans la durée, nous refusons de rester les bras croisés.

À Rennes, toute la chaîne de solidarité se mobilise : services publics, associations et citoyen·ne·s. Pour autant, nous continuons à travailler au sein de notre majorité pour mettre en œuvre nos engagements pour un nouvel horizon commun.

C’est ce qu’a tenu à rappeler David Travers, adjoint à la Solidarité, au nom du groupe socialiste, démocrate et citoyen.


Béatrice Hakni-Robin, adjointe déléguée au quartier du Blosne, défend le projet urbain « Blosne Est ».

D’un montant de 120 millions d’euros, cet investissement fait la part belle à l’économie sociale et solidaire (le Quadri), à la culture (Conservatoire à rayonnement régional), à l’associatif, à un urbanisme plus vert, ainsi qu’au logement (1300 logements nouveaux, des logements sociaux, des crèches et des écoles rénovés, aménagement d’une résidence étudiante), etc. :

« Aujourd’hui, grâce à cet investissement public remarquable, je perçois un engouement pour ce quartier, des Rennaises et Rennais cherchent à y habiter, des entreprises cherchent à y investir, des associations s’y développent, des projets y surgissent, de nouvelles solidarités émergent, renouvelant le quartier en profondeur. »


Face au débat sur l’hypothétique « hyperconcentration » rennaise, Marc Hervé, premier adjoint à l’Urbanisme, rappelle que Rennes connaît une croissance démographique modérée à laquelle la majorité municipale a décidé de faire face, en responsabilité.

Face au risque d’exclusion et de relégation induit par un coût du logement qui ne serait plus abordable en raison de la rareté, nous faisons le choix d’une ville qui accueille et où il fait bon vivre.