Une semaine avec… Marie-Laurence Eglizeaud : Au cœur de l’insertion
2 février 2018
0

Marie-Laurence Eglizeaud, Conseillère déléguée à l’insertion, partage sa semaine d’élue.


Ma vie d’élue est un peu particulière car je dois trouver un équilibre avec mon travail. Je m’organise donc pour consacrer autant de temps que possible à mon mandat d’élue, et à ma délégation. L’insertion n’est pas un vain mot à Rennes, où nous mettons en place de nombreux outils pour aider les personnes les plus éloignées du travail à remettre le pied à l’étrier. Je vous cite les deux exemples les plus emblématiques :

  • le Pacte Rennais d’Insertion, dont l’objectif est évidemment de favoriser le retour à l’activité : salariat, entrepreneuriat ou activité bénévole. Mais cela passe un travail préalable souvent long mené avec nos partenaires, de restauration du lien avec l’environnement social, de valorisation des compétences et du vécu des personnes, d’un travail sur le bienêtre physique et psychologique, sur l’estime de soi, la capacité à se projeter, qui se dégradent souvent dramatiquement en situation de précarité.
  • le plan emploi quartier : un plan d’actions ambitieux destiné aux habitants des cinq quartiers prioritaires de la ville : Cleunay, Le Blosne, Les champs-Manceaux, Maurepas et Villejean. Car si ces quartiers représentent 7% de la population rennaise, ils concentrent en revanche 15% des demandeurs d’emploi de Rennes Métropole.

 

Lundi

Dans l’après-midi, je me rends à la Cérémonie de vœux au centre hospitalier Guillaume Régnier, en tant que membre du Conseil de Surveillance. L’année 2018 est placée sous le signe des 3 A : Ambition/Action/Adaptation. Des souhaits pour une année apaisée sous le signe d’une réorganisation et de renouveau du dialogue social.

Le soir, j’interviens à la Section Centre du Parti Socialiste pour échanger avec les militants sur « le thème de la lutte contre les inégalités sociales ».

Je choisis de présenter « le Pacte Rennais d’Insertion » qui reprend les orientations et les actions globales de lutte contre les exclusions.

 

Mardi

Je vais à la Commission Cohésion Sociale où un état des lieux de « l’organisation de l’action sociale dans les communes de Rennes Métropole » est débattu.

 

Mercredi

Le matin, je participe au groupe de travail de Cohésion Sociale à la Ville avec mes collègues élus. L’Observatoire Régional de la Santé vient nous présenter la 1ère étude des comportements des Rennais face à leur santé.

L’après-midi, je travaille des dossiers à mon bureau à l’Hôtel de Ville.

A 18 heures, je me rends au Couvent des Jacobins pour les vœux de mon collègue Didier Le Bougeant auprès de nos concitoyens du Centre.

Le lieu sublime les vœux !

 

Jeudi

En début d’après-midi, je préside une commission pour attribuer des prestations facultatives auprès des plus démunis : micro-crédit, aide aux transports, à l’achat de matériels de première nécessité. 55 dossiers sont traités dans l’après-midi.

Toute ma soirée est prise par le Conseil Métropolitain qui débute après des débats riches sur le Plan des Déplacements Urbains ; nous votons 33 délibérations.

Le vendredi est consacré à ma vie professionnelle avec un déplacement en Région.